Commentaires sur Géraldine Laurent Germaine Ozvan

    ne plus coller des étiquettes

    On est pour un développement qui évolue et reste tjs aussi indispensable. Nous sommes allés au Monde des Possibles pour que les migrants racontent leurs histoire et les problèmes qu'ils ont endurés au cours de leur parcours de réfugiés. C'est la Liberté d'expression, les droits de l'homme, les droits politiques, ...qui ne sont pas respectés là-bas. Pour nous, il faudrait plus de centre pour acceuillir les réfugiés afin qu'il n'y ait plus de discrimination, que leur droit soit respecter. C't un bon moyen de connaitre leur histoire, de plus coller des étiquettes sur les gens.

    Posté par Romain, 06 février 2007 à 18:52 | | Répondre
Nouveau commentaire